Couteau à désoperculer miel en acier "Made In France"
Couteau à désoperculer miel en acier "Made In France"

Couteau à désoperculer miel en acier "Made In France"

Référence : JH003
34,80 €
Disponible

La désoperculation des cadres s'effectue généralement lors de la miellerie. 

Ce couteau à désoperculer avec lame courbée "Made In France" assure une découpe propre de vos opercules de cire.

Il permet à la fois de retirer la pellicule de cire et de libérer le miel contenu dans les alvéoles. 

Conçu en acier forgé avec 2 côtés lisses, le couteau dispose d'un manche en bois ergonomique et robuste.

L'acier confère un excellent tranchant. Il est facilement aiguisable mais demande plus d'entretien que l'inox.

Matière
Lame en acier forgé et manche en bois

La désoperculation des cadres consiste à libérer le miel en enlevant la fine couche de cire d'abeille (appelée opercule) posée sur les alvéoles. Pour préserver les cires d'abeilles, il est plus judicieux d'utiliser un couteau à désoperculer. 

Quels types de couteau existe-t-il ?

  • Les simples : à lame droite, lame courbée, lame courbée à dents.
  • Les vapeurs et électriques.

Comment doit-on désoperculer un cadre de ruche avec un couteau ? 

  • Se placer au-dessus d'un bac à désoperculer
  • Poser le cadre sur une traverse et le tenir à la verticale en l'inclinant légèrement
  • Couper délicatement les opercules de cire du bas vers le haut
  • Remonter le couteau le long du cadre en effectuant un mouvement de droite à gauche et de gauche à droite

Attention aux blessures ! Vous devez tenir fermement le cadre et ne pas laisser les doigts dépasser.

Cependant, si l'apiculteur est en activité professionnelle et qu'il possède un grand nombre de ruches, il est préférable d'utiliser une chaîne d'extraction Honey Gold par exemple. Cela permet de diminuer considérablement la manutention et d'obtenir un miel d'excellente qualité rapidement !

Pour les apiculteurs qui débutent, la herse (à pointes pliées, pointes droites ou pointes courbées) peut être un très bon outil pour désoperculer les cadres de miel. Cela reste chronophage, mais lorsque le travail est effectué minutieusement, les cadres ne sont pas abîmés et il ne reste que très peu de miel sur les opercules.