Nourrisseur couvre-cadres en bois traditionnel pour ruchette Dadant 6 cadres 285 mm
Nourrisseur couvre-cadres en bois traditionnel pour ruchette Dadant 6 cadres 285 mm

Nourrisseur couvre-cadres en bois traditionnel pour ruchette Dadant 6 cadres 285 mm

Reference : DC053
19.80 €
Disponible

Le nourrisseur couvre-cadres en bois traditionnel pour ruchette 5 cadres est parfait pour nourrir vous abeilles durant l'hiver !

Il comprend un grand compartiment pour le nourrissement et une cheminée refermable avec la planche fournie afin de contrôler l'accès des abeilles.

Vous pouvez également retrouver les modèles suivant :

  • Ruchette 5 cadres 220 mm avec une hauteur de 70 mm et une contenance de 5 kg : DC041.
  • Ruchette 6 cadres 260 mm avec une hauteur de 70 mm et une contenance de 6 kg : DC051.
Dimensions
285 mm
Hauteur
70 mm
Contenance
6 kg

De part sa fabrication en bois paraffiné Ruchéco, les éléments composants le nourrisseur sont très robustes !

Le logo Ruchéco vous assure une ruche écologique et éthique avec du bois issu de forêts gérées durablement.
C'est une forêt qui jouit de la gestion forestière et les principes du développement durable, c'est-à-dire: écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable.

Ce qu'il faut savoir sur le nourrisseur :

Le nourrisseur est un élément indispensable à l'équipement de votre ruche. Avec sa forme de bac étanche en bois, il permet aux abeilles de venir se nourrir en cas de besoin.
Le nourrisseur en bois doit impérativement être paraffiné (c'est-à-dire que les fabricants doivent le tremper dans un bain bouillant de paraffine, une cire micro cristalline).

Quand utilise-t-on le nourrisseur ?

  • Début septembre : lors du nourrissement automnal

  • En sortie de l'hiver : pour la distribution du candi

Pourquoi nourrir les abeilles ?

En fin de saison, l'apiculteur ramasse les hausses qui comprennent les réserves en nourriture des abeilles afin de tenir l'hiver. L'apiculteur doit donc leur apporter une richesse en nourriture lors des périodes où elles n'en trouvent pas et, pour éviter d'affaiblir le corps de ruche.